24 Heures du Mans 2016 : qui sont les favoris ?

Le départ de la 84ème édition des 24 Heures du Mans sera donné le samedi 18 juin prochain par Brad Pitt. Mais les véritables stars seront sur le circuit : comme chaque année, les constructeurs les plus prestigieux seront au coude à coude. Faites votre choix parmi nos favoris !

2016, l’année des GT

Ford GT : la star c’est elle !

Si les dépôts de candidature pour acquérir l’une des quelques Ford GT mises sur le marché sont clos, il est toujours possible de profiter de sa superbe silhouette en observant la course. Intégralement conçue pour la performance, cette Ford GT de seconde génération devrait attirer tous les regards cette année.

Ford GT 24 Heures du Mans

Cinquante ans après la victoire de la GT40, Ford renoue avec l’épreuve sarthoise et engage quatre Ford GT en catégorie GT Pro. Dont une pilotée par Sébastien Bourdais, local de l’étape ! Pour savoir ce qu’elle a dans le ventre, consultez notre article de février consacré aux caractéristiques de la Ford GT.

Ferrari et Corvette, fidèles au poste

Face à la Ford GT, la Ferrari 488 GTE et la Corvette C7R devraient s’imposer comme de redoutables adversaires grâce à une solide expérience de la course. Réponse sur la piste à l’arrivée le dimanche 19 juin !

Porsche vs Audi, le duel des LMP1

L’année de la confirmation pour Porsche ?

Porsche 919 hybride 24 Heures du Mans

Après son retour en 2014 dans la catégorie reine des 24 Heures du Mans, Porsche a rapidement renoué avec le succès. En 2015, la marque allemande a raflé les deux premières places au classement général, privant Audi d’une autre année de suprématie. L’objectif en 2016 pour Porsche : confirmer cette nouvelle place de leader parmi les prototypes en remportant une nouvelle victoire au terme des 24 heures de course.

Pour y parvenir, le constructeur mise sur une 919 hybride cru 2016 : une version optimisée de la voiture victorieuse en 2015. Porsche met toutes les chances de son côté avec un système de récupération d’énergie amélioré, une nouvelle génération de batteries lithium-ion, un nouvel essieu avant et un important travail réalisé sur les pneus avec Michelin. Ce pour compenser la baisse de puissance imposée par le règlement : le moteur thermique passe sous la barre des 500 chevaux, mais la puissance totale des deux moteurs avoisine les 900 chevaux.

Audi en challenger

Constructeur victorieux en 2014, Audi n’a pas su résister aux Porsche en 2015. La marque aux anneaux se positionne cette année en tant que challenger, pour tenter de récupérer son titre. Bestiale et survitaminée, l’Audi R18 de 2016 a été complètement revue et corrigée.

Le premier changement visible concerne l’aérodynamisme, où les équipes ont travaillé à l’amélioration de la circulation des flux d’air. La R18 adopte également des batteries lithium-ion pour stocker l’énergie, et un nouveau bloc V6 4,0 litres associé à un moteur hybride dont la puissance combinée devrait approcher les 1000 chevaux. A noter également : cette Audi s’inscrit dans la catégorie 6 mégajoules (contrairement à Porsche qui opte pour 8 mégajoules). Elle récupère moins d’énergie, mais peut utiliser davantage de carburant. Voilà qui promet un beau duel et du suspense !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.